Il est possible de combattre la douleur avec des moyens plus respectueux pour notre corps. L‘homéopathie, l’acupuncture ou encore la méditation sont considérées comme des médecines non conventionnelles. Mais en quoi consistent réellement ces médecines parfois décriées par les professionnels de la santé ?

La méditation

Certains considèrent la méditation comme un gadget, un pis-aller pour esprits surchauffés. Mais force est de constater qu’une pratique régulière peut faire beaucoup de bien chez celles et ceux qui en adoptent la pratique. De nombreux travaux, menés notamment aux États-Unis, témoignent des bienfaits de la méditation couplée à la pratique du yoga, par exemple, ou d’une méditation plus ciblée (comme la méditation transcendantale), des bienfaits sur le mieux-être, notamment, et son action notable sur la réduction du stress de la vie courante.

L’homéopathie

L’homéopathie consiste à traiter une maladie à partir de principes actifs très dilués. Contre le rhume ou la toux, contre l’anxiété ou la déprime, l’homéopathie est un remède naturel à de nombreux maux qui s’utilise aussi bien en granulés par voie orale qu’en crème en application locale. Bien que cette technique thérapeutique suscite une vive polémique, l’homéopathie est pratiquée par de nombreux professionnels de santé comme des médecins, des dentistes, des chiropraticiens, des oncologues, ou encore psychologues.

L’acupuncture

En France, seuls des médecins peuvent pratiquer l’acupuncture. Elle est surtout utilisée pour les affections ORL, les rhumatismes, les pathologies digestives, les allergies ou encore pour certaines maladies de peau. Elle possède deux caractéristiques essentielles qui en font un traitement de choix du stress. En premier lieu, c’est une médecine énergétique, dont la conception permet de mieux analyser le sens des différents symptômes du stress. En second lieu, elle propose une vision nouvelle, globale de l’homme, qui n’est pas séparé en compartiments étanches, mais ne fait qu’un avec son esprit et son environnement. Résultat, cette médecine venue de Chine permet non seulement de remédier aux symptômes, mais aussi de traiter la cause même du mal.

La psychothérapie

La psychothérapie est une profession qui s’occupe des soins psychologiques des personnes. Ce service s’adresse à toute personne qui en éprouve le besoin et particulièrement quand elle souffre de difficultés psychologiques, relationnelles, sexuelles, comportementales, psychosomatiques. Au Québec, un permis est nécessaire pour la pratiquer : permis de psychologue, permis de médecin. Car elle peut être utilisée à mauvais escient sur des personnes psychologiquement instables.

L’aromathérapie

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles dans un but préventif, curatif ou de mieux-être. Il s’agit d’une science qui recourt à une méthodologie rigoureuse et se base sur des données scientifiques solides, confirmées par de nombreux tests en laboratoire. Il s’agit alors d’utiliser des plantes aromatiques dont on extrait les huiles essentielles. Ces huiles sont puissantes en force et en action, ce qui les rend efficaces. Cependant, elles peuvent être dangereuses en cas de surdosage, surtout lors d’une prise par voie orale.

L’ostéopathie

Cette méthode thérapeutique manuelle vise à dépister et surtout à traiter les problèmes structurels à l’origine de certains dysfonctionnements articulaires. Elle a également pour but le rétablissement du mouvement de l’équilibre dans les différents tissus de l’organisme. On associe couramment la technique manipulative aux troubles physiques comme la lombalgie, mais ce mode de traitement peut aussi être utilisé pour soulager un malaise ou une malformation musculaire.

Quel que soit le type de médecine que vous recherchez, veillez à bien vous informer auprès de votre médecin généraliste, qui pourra vous orienter ou non vers une médecine alternative.

Le salon santé pour tous sera l’occasion pour le grand public d’assister à des conférences, tables rondes et débats interactifs. Retrouvez tout les sujets dans notre rubrique pré-programme, onglet conférences.